Pourquoi installer une barrière de protection de chantier ?

Barrière de protection de chantier

Les barrières de chantier sont comptées parmi les indispensables dans les équipements notamment pour optimiser la protection d’une zone de travaux. Elles servent également de remparts de sécurité pour les passants. De plus, les installer est primordial pour la protection des ouvriers. 

Notions sur les clôtures de chantier

La protection d’un chantier est assurée par une barrière qui va servir de clôture. Cette dernière aura pour but de sécuriser le périmètre surtout au niveau du contrôle d’accès. Les barrières de protection servent donc à éviter les accidents qui peuvent surgir. De façon générale, elles indiquent aux automobilistes et aux piétons qu’un espace de travaux donné peut engendrer des dangers. De plus, une grille de chantier empêche aussi l’accès aux passants puisqu’elle renforce la sécurité interne et externe du lieu. La majorité des entreprises de bâtiment installe des clôtures avec des bandes rétro-réfléchissantes afin de garantir une meilleure visibilité pour les automobilistes et les piétons, surtout la nuit. 

Mais le plus fréquent c’est la barrière de chantier qui se tient comme une délimitation temporaire d’une zone de travaux. Effectivement, elle sert de signalisation sur le chantier dans un temps limité pour la protection. Mais elle peut également être utilisée comme balise de piétons, de routes ou des travaux. Vous pouvez trouver des informations sur une bonne protection en suivant ce lien : www.batiment-construction-renovation.fr

Le plus souvent, les techniciens choisissent la grille de chantier comme barrière de protection. Elle est extensible et donc, adéquate pour les interventions rapides et régulières. Elle est également plus facile à monter et à démonter, donc réutilisable et moins encombrante. Pour les travaux avec un délai plus long, il faut choisir les clôtures en acier qui sont robustes et solides. Vous n’aurez pas besoin de démontage, car elles peuvent y rester plus longtemps. 

Pourquoi choisir une installation de protection de chantier ?

L’installation d’une barrière de chantier a pour but d’empêcher les passants non autorisés d’y entrer. Le plan d’installation de chantier ou PIC normalise d’ailleurs les entreprises à sécuriser leur chantier. De façon optimale, le chantier doit être clôturé. Même s’il est connu que les professionnels du BTP se préoccupent premièrement de la sécurité du chantier, le PIC impose quand même le type de barrière utilisé selon sa position et sa hauteur.

Ce type de protection permet également de vérifier les entrées et les accès des voitures ou des passants. La grille de chantier métallique respecte les normes imposées, en ayant la hauteur de plus de deux mètres.

Pour ce qui est de l’usage de barrière de protection dans le domaine public, la société doit avoir une autorisation préalable avant d’installer sa barrière sur le chantier. La procédure administrative consiste à adresser une demande d’autorisation à la Direction Gestion Voirie. Cette démarche doit se faire environ une dizaine de jours avant la date prévue pour installer la grille de chantier. Cette barrière va alors protéger les usagers et les ouvriers en même temps, mais permettre aussi à ces derniers de travailler dans de meilleures conditions tout en étant à l’abri des dangers. 

Différents types de clôtures de chantier 

Il existe plusieurs barrières de protection, mais le choix revient aux préférences et exigences de l’entreprise. Les modèles courants sont la barrière de chantier à cônes lisses, celle de protection métallique et enfin celle avec une rehausse de grillage. 

Les plus pratiques sont les barrières de formes coniques et lisses, fabriquées et conçues à partir d’un polyéthylène. Elles possèdent de trous qui servent de fixation. Et les ouvrages lisses sont généralement en PVC, disposant d’un système d’accrochage important.

La clôture métallique est surtout prisée pour sa robustesse et sa résistance ce qui augmente la sécurité et optimise la délimitation. Elle est composée de cadres métalliques en tube, avec une longueur allant de 1 à 2,5 m. Les clôtures se lient par un crochet et un barillet.

Pour la grille de chantier ou barrière en grillage, elle possède l’avantage de la transparence. Elle possède une partie haute à rehausse avec grillage et une basse pleine de 1 m de hauteur. Selon le modèle souhaité, vous pouvez dissocier ces 2 parties, mais le fil du grillage ne doit pas être moins de 5 mm pour résister au vent. La maille doit aussi résister aux effets de torsions.

Le choix d’une clôture de chantier

Si vous voulez trouver une barrière de protection de qualité et performante, qui soit conforme à la reglementation cloture de chantier, il faut respecter certains paramètres. L’entreprise de bâtiment doit avant tout penser à la taille et la nature du chantier. Ce qui va permettre de déterminer les différentes caractéristiques pour clôturer un chantier selon les préférences. Vous devez déterminer aussi la fréquence et la facilité de manipulation pour le transport des barrières. Une bonne clôture doit suivre la réglementation en vigueur suivant les normes législatives établies pour sécuriser le chantier.

Mais encore, une barrière de protection doit disposer de caractères particuliers notamment pour faciliter le montage et le démontage. Elle devra être en adéquation avec l’espace de stockage, les phases de déchargement et chargement. Les dimensions choisies doivent être compactes. Par ailleurs, la barrière doit être très résistante et solide pour bien assurer la sécurité des usagers et des passants. Ce sont des critères importants pour délimiter de façon efficace les abords d’un chantier.

Comment choisir son échelle crinoline ?
Les différents équipements d’accès en hauteur