Gaspillage alimentaire à la cantine scolaire : comment sensibilier les plus jeunes ?

Dès l’instant où une nourriture destinée à la consommation humaine, mais pour une raison ou une autre, est perdue ou jetée, on est face à un gaspillage alimentaire. Ce phénomène d’actualité se constate de la production à la consommation finale.

Quelles sont les raisons du gaspillage alimentaire à la cantine scolaire ?

Dans les pays développés, gaspiller ou jeter des aliments, même quand ils sont encore propres à la consommation humaine est une banalité. Dans les pays pauvres, les gaspillages alimentaires sont essentiellement constatés du stade de la production à celui de la transformation. Face à la recrudescence de ce phénomène mondial, des campagnes de prise de conscience individuelle s’avèrent urgentes, utiles et nécessaires, voire obligatoires, pour inciter chaque individu à changer son comportement et à adopter des gestes concrets.

Les raisons du gaspillage alimentaire cantine sont multiples et varient d’une cantine scolaire à l’autre, mais les plus grandes raisons communes à toutes ces cantines scolaires sont : la surestimation des quantités de nourritures servies par rapport au nombre d’enfants qui viennent manger à la cantine scolaire, les habitudes et préférences alimentaires particulières des enfants, la qualité des nourritures ne répondant pas aux goûts des enfants.

Comment sensibiliser les plus jeunes ?

C’est dès le plus jeune âge qu’on doit les sensibiliser à de nouveaux modes de consommation : plus raisonnés et donc plus raisonnables. On doit donc informer les tout petits, les sensibiliser et les impliquer dans cette lutte contre le gaspillage alimentaire à la cantine scolaire. On doit leur apprendre :

– à découvrir le goût et la bonne nutrition responsable de leur bonne santé et de leur croissance,

– à connaître les quantités nécessaires à consommer, à se servir à volonté en privilégiant les petites quantités pour éviter de laisser des restes,

– à ne pas laisser des restes en leur expliquant que dans beaucoup d’autres lieux, les ménages ne peuvent acheter que de petites quantités de produits alimentaires, juste ce qu’il faut pour le seul repas de la journée,

– à exprimer leur satisfaction et leur insatisfaction, ce qui permet aux responsables de la cantine scolaire de modifier, d’ajuster ou de prendre des mesures.

Quelles attitudes adopter pour sensibiliser les plus jeunes ?

On peut réellement éviter le gaspillage alimentaire, particulièrement important à la cantine scolaire en menant des campagnes de sensibilisation et en mettant en place des initiatives auprès des tous petits, les incitant à modifier leurs comportements ne serait-ce qu’à la cantine scolaire, ainsi qu’auprès des professionnels en la matière à adopter les bonnes pratiques. La cuisine doit être qualitative en n’utilisant que de bons produits alimentaire. L’habituel self-service peut être remplacé par des points de distribution qui leur serviront les justes quantités. Enfin, on peut leur laisser le champ libre de faire des suggestions ou de donner leurs avis pour améliorer le repas.

Déjections canines sur la voie publique : qu’est-ce-que je risque ?
Je veux créer une association dans ma commune : comment m’y prendre ?