Barrières de chantier et clôtures de travaux : nécessaires pour sécuriser des zones de travaux

La sécurité sur les chantiers de construction est l’une des plus grandes préoccupations de l’industrie du bâtiment. Le vol sur les chantiers coûte peut-être des milliards d’Euros aux professionnels chaque année. Il existe plusieurs niveaux de protection qu’on peut utiliser pour améliorer la sécurité de ses chantiers. La combinaison de différents types d’équipements comme les barrières et le balisage de sécurité fournira souvent une meilleure protection…

Quelle importance pour les barrières de chantier ?

Dans un chantier de construction, les visiteurs non autorisés peuvent ne pas être dissuadés par des panneaux d’avertissement et n’ont souvent aucune idée des risques auxquels ils peuvent être exposés. L’installation de clôture et de rubans de signalisation peut être un moyen efficace de restreindre l’accès non autorisé au site de construction. L’absence de barrière de chantier et de serrures fait du site une cible facile pour le vol et le vandalisme. À tout le moins, les rubans et poteaux en kit aideront à tenir à l’écart de nombreux intrus non désirés. Idéalement, on devrait aussi en avoir autour de son matériel important et de ses outils onéreux !

Il faut aussi se rappeler que chaque chantier de construction diffère en termes d’emplacement, de taille, de type et de durée des travaux, de sorte qu’il n’existe pas d’approche unique en matière de sécurité. C’est pourquoi, il est important qu’on s’engage avec une entreprise spécialisée, à l’instar du fournisseur d’équipements urbains et de sécurité IDequip, qui comprendra ses défis uniques et saura fournir les bons équipements de sécurité de chantier pour son projet.

Pour quel type de barrière de chantier opter ?

La clôture du périmètre doit être adaptée à son usage et les caractéristiques suivantes doivent être prises en compte lors du choix de sa barrière de chantier :

– La barrière de chantier doit être d’une hauteur suffisante pour empêcher l’entrée.

– Elle doit être difficile à grimper.

– Elle doit être difficile à franchir en dessous.

– Les barrières extensibles doivent être stables et capables de résister aux charges de vent prévues.

– Toutes les barrières et joints doivent être solidement reliés.

Ce qui suit n’est pas considéré comme une clôture satisfaisante :

– Les treillis d’armature, car cela permet aux enfants d’avoir des prises de main et de pied pour grimper par-dessus, et parce que les extrémités saillantes pourraient leur causer des blessures pénétrantes.

– Treillis/barrière avec des piquets en étoile, car cela peut être facilement accessible au-dessus ou au-dessous.

Signalisation, balisage de sécurité et éclairage

Les barrières extensibles ne suffisent pas à elles seules pour avertir les gens des dangers encourus sur chantier. Ceux-ci savent-ils, pourquoi leur itinéraire habituel est bloqué par une clôture ? Si la réponse est non, ils pourraient être tentés de sauter par-dessus et traverser le site. On doit ainsi faire en sorte d’afficher clairement les rubans de signalisation, les panneaux d’avertissement et les balisages divers autour du périmètre de son chantier ! On peut également opter pour des panneaux qui avertissent des sanctions possibles en cas d’accès non autorisé, cela peut faire réfléchir les intrus potentiels.

Autre élément de sécurité important est l’éclairage ! En investissant dans un système d’éclairage complet, on peut aider à dissuader les criminels de cibler son site. Alternativement, les lumières connectées aux systèmes de détection de mouvement peuvent avoir un impact encore plus grand en surprenant les rôdeurs !

Protéger les câbles sur un chantier : un enjeu sécurité important !