Déjections canines sur la voie publique : qu’est-ce-que je risque ?

La pollution est l’un des facteurs qui empêchent le développement d’un pays. D’où la nécessité de chercher une solution pour chaque type de problème. Et ce, à part les déchets que les gens jettent dans la nature et la pollution de l’eau par le versement des produits toxiques et les matières plastiques, les crottes des animaux de compagnie affectent aussi l’environnement. Le plus concerné est le chien, il fait son besoin partout dans la rue et entraine la pollution. Déjections canines dans les voies publiques, que dit la loi ?

La déjection canine : la grande problématique.

Les déjections canines dans les voies publiques posent des problèmes. Les besoins faits par les animaux de compagnie sont l’un des grands problèmes, car ils dégagent de mauvaises odeurs et détruisent la beauté de la nature. Ceux qui sont les plus concernés sont les propriétaires et la commune. Cela incite une divergence entre les deux camps. Il faut qu’ils trouvent un terrain d’entente pour éviter les conflits. La Commune ne va pas accepter que vous polluiez les espaces publics.

La loi sur la déjection canine dans la voie publique.

La loi interdit la déjection canine sur la voie publique. C’est possible s’il existe un espace réservé aux chiens, là ils peuvent faire leur besoin sans crainte. Les voies publiques où ils ne peuvent pas mettre leurs crottes sont les lieux d’accès de beaucoup de gens comme les parcs, une espace verte… Si vous voulez que votre chien soit libre de toute circulation, il faudra apporter des sacs plastiques pour ramasser ses crottes. Ou mieux, apprivoiser la canine à ne pas le faire qu’à la maison, où vous avez mis un coin pour cela. Ce dernier est un peu difficile à réaliser.

Les conseils pour les éviter.

Les chiens peuvent faire leurs besoins dans des lieux réservés. C’est la Mairie qui fixe la loi et tout propriétaire de chien doit respecter cette loi communale. Vous allez recours à une amende déjection canine, si jamais votre chien fait son besoin partout sur les lieux publics. Afin de les éviter, voici quelques conseils qui pourront vous aider : notre but c’est de préserver la nature donc il faudra apporter des sacs de chez vous qui sont destinés au ramassage de crotte seulement. Vous ne devez pas jeter ces sacs, mais les recycler, ou utiliser des sacs biodégradables. Certains pays utilisent des distributeurs de sacs, donc penser à faire un petit passage avant la promenade.

Gaspillage alimentaire à la cantine scolaire : comment sensibilier les plus jeunes ?
Je veux créer une association dans ma commune : comment m’y prendre ?