Comment se protéger du bruit sur un chantier ?

Lorsqu’on parle de chantier ou de grands travaux, il est toujours question de bruit. Personne n’y échappe et c’est plus le cas des travailleurs sur ces lieux de travail. Pour leur santé, il est nécessaire qu’ils soient protégés de cette nuisance. Mais comment faire ?

Le bruit sur un chantier et ses dangers sur la santé

Sur un chantier, le bruit est perçu comme étant un son désagréable. Il est nuisible pour le travail et la santé des travailleurs quand il est écouté à longueur de journée et à des niveaux élevés. Les conséquences du bruit (au-delà de 80 décibels avec une exposition de plus de 8 heures) sur la santé sont nombreuses, mais la plus importante est la baisse et même la perte d’audition qui est irréversible. Cependant, il y a également, la fatigue, la nervosité, le stress, le problème de communication dans la même équipe, la perturbation de la vigilance ainsi que les troubles de concentration, la perturbation du sommeil, les vertiges et perte d’équilibre, les troubles cardio-vasculaires et l’hypertension. Il est alors plus que nécessaire de porter une protection antibruit chantier.

Comment prévenir ces nuisances ?

Afin de réduire cette nuisance sonore, il faut d’abord aller à la source de ce problème. Il est alors nécessaire de choisir un outillage adapté en choisissant des équipements suivant les nomes et les moins bruyants possibles.

Il est également nécessaire d’aménager le chantier. Dans ce sens, il est question d’isoler l’activité la plus sonore et indiquer également les zones les plus bruyantes avec des pictogrammes.

Les protections individuelles à utiliser

Outre les mesures d’ordre matériel, pour se protéger, les travailleurs peuvent également porter des équipements de protection individuelle ou EPI ou encore protecteurs individuels contre le bruit ou PICB.

Ce type d’équipement est en mesure de donner aux travailleurs une protection qui peut compléter les mesures de prévention collective.

Il peut s’agir des casques ou des serre-têtes ou encore des bouchons d’oreilles du genre boule Quies. Ces protections se présentent sous des formes différentes avec chacun leurs avantages et leurs inconvénients qui dépendent de leur prix, de leur durée de vie, de leur qualité, de leurs conditions d’utilisation, etc.

Vous devez également savoir que pour choisir un bon protecteur auditif, il vous est demandé de prendre en compte plusieurs paramètres dont son adaptation à certaines conditions de travail, mais également à celui qui va le porter, à son efficacité et bien sûr à son confort.

 

De quoi me protègent mes lunettes de chantier ?
Casque de chantier : pour une protection au travail efficace